Rev. Sc. ph. th. 2014-1

RSPT 2014-1

Nouvelle image

***

Argument

   Thomas d’Aquin fut prédicateur à double titre : comme frère prêcheur et comme maître à l’Université de Paris. Cependant, à la différence d’autres auteurs du Moyen Âge, il n’a pas constitué de recueil de sa prédication. Dispersés dans divers manuscrits, ses sermons ont été patiemment identifiés et recueillis par le père Louis Jacques Bataillon († 13 février 2009). Achevée par les soins de la Commission Léonine, l’édition critique de ce corpus paraîtra fin novembre 2013 dans le tome 44, 1 des Opera omnia (éd. Léonine).

   Issus d’une action liturgique, ces sermons portent sur les mystères centraux de la foi chrétienne. Mais ils ont aussi joué un rôle important dans les vifs débats sur la théologie de la vie religieuse et sur l’enseignement de la philosophie à la faculté des Arts, qui agitèrent l’Université de Paris durant la seconde moitié du xiiie siècle. Ils mettent ainsi en valeur le savant et le polémiste que fut Thomas d’Aquin, mais aussi le pédagogue soucieux de donner des conseils très pratiques aux étudiants.

   Pour apprécier ces textes, dont certains sont inédits, deux événements ont été prévus. D’abord, la parution, en septembre 2013, d’un numéro thématique de la Revue des Sciences philosophiques et théologiques, intitulé : « Théologie et philosophie en prédication : d’Origène à Thomas d’Aquin ». Ensuite, les 5 et 6 décembre 2013, à Paris, un colloque sur « Théologie et philosophie en prédication : de Thomas d’Aquin à Jean Calvin ». La première partie du colloque offrira une présentation détaillée du volume de l’édition Léonine ainsi qu’une analyse pluridisciplinaire du corpus des Sermons de Thomas. Dans la deuxième partie, on élargira le regard sur l’acte de prêcher, en faisant ressortir comment la profession de philosophe et de théologien fut comprise et exercée par des prédicateurs d’époques ultérieures et appartenant à d’autres sphères religieuses, confessionnelles et culturelles. Un éclairage neuf sera ainsi porté sur les contenus spéculatifs, tant philosophiques que théologiques, d’une pratique diversifiée de la prédication.

   Les interventions de la première partie du colloque seront publiées dans un volume de la « Bibliothèque thomiste » aux éditions Vrin. Celles de la deuxième partie paraîtront, en 2014, dans un numéro thématique de la Revue des Sciences philosophiques et théologiques formant diptyque avec celui de 2013.

***

Programme

Jeudi 5 décembre 2013

Matin

10h00  Ruedi Imbach (Université Paris-Sorbonne) : « Prédicateur philosophe, Philosophe prédicateur »

11h00  Adriano Oliva (CNRS, LEM / Commission Léonine, Paris) : « L’édition critique des Sermons de Thomas d’Aquin par le P. L. J. Bataillon (ed. Leonina, t. 44, 1) »

11h30  Pause

11h45  Gilles Berceville (Institut Catholique de Paris / Commission Léonine, Paris) : « Les plans des Sermons de Thomas d’Aquin »

12h15  Marc Millais (Commission Léonine, Paris) : « Entre prédication et opuscula : les Collationes de Thomas d’Aquin pour le carême »

Après-midi

15h00  Timothy Bellamah (Dominican House of Studies, Washington / Commission Léonine) :  « Les citations bibliques dans les Sermons de Thomas d’Aquin »

15h30  Marta Borgo (Commission Léonine, Paris) : « Les sources théologiques dans les Sermons de Thomas d’Aquin »

16h00  Jean-Christophe de Nadaï (Commission Léonine, Paris) : « La théologie des Sermons de Thomas d’Aquin »

16h30  Pause

17h00  Iacopo Costa (CNRS, CESCM, Poitiers / Commission Léonine, Paris) : « Les sources philosophiques dans les Sermons de Thomas d’Aquin »

17h30  Olivier Boulnois (EPHE / CNRS, LEM, Paris) : « Le boxeur et la petite vieille. Le sermon Prenez-garde aux faux prophètes et les condamnations parisiennes des années 1270 »

18h00  Cocktail

Vendredi 6 décembre 2013

Matin

09h00  Loris Sturlese (Università del Salento, Lecce) : « La prédication de Maître Eckhart »

09h45  Christophe Grellard (Université Paris I – Panthéon-Sorbonne) : « Le sermon comme exercice de casuistique chez Jean Gerson »

10h30 Pause

11h00  Amos Edelheit  (National University of Ireland, Maynooth) : « Philosophy and Theology in Oral Culture : Renaissance Humanists and Renaissance Scholastics »

11h45 Jean-Pierre Rothschild (EPHE / CNRS, IRHT, Paris) : « La philosophie dans les homélies juives en Espagne aux XIVe et XVe siècle et parmi les Sefarades exilés au XVIe siècle »

Après-midi

15h00  Jean-Michel Counet (Université Catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve) : « Le sermon comme manuductio chez Nicolas de Cues »

15h45  Philippe Büttgen (Université Paris I – Panthéon-Sorbonne) : « Martin Luther et l’objet de la prédication. Enquête sur le prêchable »

16h30  Pause

17h00  Barbara Hallensleben (Université de Fribourg, Suisse) : « Une théodicée prêchée. Cajetan sur la cause et l’origine du mal »

17h45  Olivier Millet (Université Paris-Sorbonne) : « Philosophes et philosophie dans la prédication de Jean Calvin »

18h30  Pasquale Porro (Université Paris-Sorbonne) : Conclusions

***

Contacts :

editio@commissio-leonina.org / secretariat.rspt@gmail.com

L’édition des Sermons de Thomas d’Aquin ainsi que les autres volumes de l’édition léonine sont disponibles aux éditions du Cerf :

http://www.editionsducerf.fr

LE COLLOQUE EST OUVERT À TOUS. ENTRÉE GRATUITE SANS INSCRIPTION PRÉALABLE.

Rev. Sc. ph. th. 97 (2013) 2-3

Tome 97                                N° 2-3                            Avr.-Sept. 2013

REVUE

DES

SCIENCES PHILOSOPHIQUES

ET

THÉOLOGIQUES


*

Théologie et philosophie en prédication :

d’Origène à Thomas d’Aquin

 

M. Fédou.  « Manger chaque jour les chairs de l’Agneau ». La prédication selon Origène :
p. 163 Résumé/Abstract

C. Broc-Schmezer. — Théologie et philosophie en prédication : le cas de Jean Chrysostome :
p. 187 Résumé/Abstract

A. Massie. — Recherche philosophique et humilité chrétienne dans la prédication de saint Augustin:
p. 213 Résumé/Abstract

K. Mitalaïté. — La transmission de la doctrine dans la prédication carolingienne :
p. 243 Résumé/Abstract

C. Giraud. — Haec vera philosophia. Notes sur les sermons Qui habitat de Bernard de Clairvaux :
p. 277 Résumé/Abstract

F. Siri. — Et natura mediocritatis est amica. Empreintes philosophiques sur la prédication d’Alain de Lille : p. 299 Résumé/Abstract

F. Morenzoni. — De la probatio à la declaratio : réflexion doctrinale et prédication dans l’œuvre de Guillaume d’Auvergne : p. 345 Résumé/Abstract

R. Imbach. — Non diligas  meretricem  et dimittas sponsam tuam. Aspects philosophiques des Conférences sur les six jours de la création de Bonaventure : p. 367 Résumé/Abstract

A. Oliva. — Philosophie et théologie en prédication chez Thomas d’Aquin : p. 387 Résumé/Abstract

 

Le nouveau site d’une revue centenaire

Bienvenue sur le site-blog de la Revue des Sciences philosophiques et théologiques (RSPT), www.rspt.fr ! Encore en cours d’élaboration, il remplace l’ancien site www.rspt.org et sera pleinement fonctionnel au 1er octobre 2011. Dès maintenant, vous pouvez y trouver les principales informations pratiques, les liens utiles avec nos partenaires et les moyens de contacter la rédaction.

La RSPT a plus de cent ans. Créée en 1907 par un groupe de dominicains français, alors exilés en Belgique, au lieu dit « Le Saulchoir », elle n’a pas tardé à s’imposer comme revue de référence en philosophie, théologie et sciences religieuses. Solidement enracinée dans la tradition de l’Ordre des Prêcheurs et la fidélité à l’Église catholique, elle s’est aussi engagée, dès le début et délibérément, dans les débats contemporains de l’Université laïque, en conformité rigoureuse avec les critères de la recherche scientifique. Signe de cet esprit à la fois d’ouverture et de scientificité, le choix précoce de la Librairie philosophique J. Vrin comme maison d’édition, à laquelle la revue est liée par une longue et fidèle amitié.

Aujourd’hui, dans un contexte de mutations accélérées qui touche l’ensemble des revues universitaires en sciences humaines, notre centenaire aborde l’avenir avec une vigilante sérénité. Soutenue par le CNRS et le CNL, classée en catégorie A selon les critères de l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES), diffusée dans quatre-vingts pays et référencée internationalement (ATLA Religion Database), la RSPT est désormais accessible en version numérique sur le portail de revues CAIRN.

Revue française et francophone, elle entend le rester, sans faire néanmoins de ce caractère d’origine une détermination exclusive et limitative. Elle est donc ouverte dès à présent aux propositions d’articles qui lui seraient soumises en anglais, allemand et italien.

Bonne visite et à bientôt !

Camille de Belloy, o.p., Directeur